Peut-on soigner les blessures avec du miel ?

Peut-on soigner les blessures avec du miel ?

décembre 13, 2018 0 Par admin

Le miel est une douceur que plus d’un apprécie au petit déjeuner ou dans les mets sucrés à l’heure du goûter. Mais en plus de régaler le palais, il peut jouer un autre rôle tout aussi important, savoir soigner les blessures et favoriser la cicatrisation des plaies. De quelle manière ?

Les différentes propriétés du miel

Quel que soit le type de miel, quelle que soit la fleur que l’abeille a butinée, le miel peut jouer un rôle important dans le traitement des blessures. Quelles sont les propriétés du miel ? Il y en a trois : antiseptique, cicatrisante et anti-inflammatoire. Son action antiseptique tient au fait que son métabolisme va produire de l’inhibine, de l’eau oxygénée, qui a un effet bactéricide à large spectre. Ce qui veut dire que plusieurs familles de bactéries y sont sensibles. De plus le miel contient de l’acide formique dont l’effet antiseptique va s’ajouter à celui de l’inhibine. Sa richesse en sucre fait qu’il permet de lutter contre l’inflammation par aspiration purement physique des exsudats. La diminution de l’œdème peut aussi avoir un effet contre la douleur. Enfin il accompagne et renforce le processus de cicatrisation naturelle du corps humain.

Soigner les blessures avec du miel

Pour soigner les blessures avec du miel, commencer par nettoyer la plaie avec de l’eau ou du sérum physiologique. Ensuite étaler une fine couche de miel sur la blessure ? Terminer en recouvrant la plaie avec une compresse de gaze sèche. Renouveler le pansement chaque jour jusqu’à ce que la plaie devienne sèche. Par la suite le pansement va se faire tous les deux jours jusqu’à la cicatrisation complète. Quelles sont les indications de ce traitement par le miel ? Ce traitement est indiqué pour les petites plaies ou les brûlures du premier degré, les piqûres d’insectes, les escarres infectées. Il est également efficace dans le traitement des ulcères de jambe ou des plaies atones observées chez le diabétique. Pour les plaies plus étendues ou plus profondes, il faut un avis médical préalable avant d’y aller. Avec la remarque tout de même que ce n’est pas la panacée, applicable pour toutes les plaies. Des fois il peut suffire à lui seul. D’autres fois des traitements médicaux supplémentaires peuvent lui être associés pour atteindre le résultat escompté : guérir les blessures.